Les clés d’un déménagement réussi


Pour qu'un déménagement se déroule en toute tranquillité, mieux vaut procéder étape par étape. Faire appel à un professionnel ou à ses proches, faire ses cartons, l'assurance, notre check-list... Nos conseils pour un changement d'adresse réussi.

Vous avez décidé de quitter votre logement pour un autre ? Que vous déménagiez seul avec l’aide de vos proches ou en faisant appel aux services d’un professionnel, une préparation en amont est nécessaire. Nos conseils à suivre pour un déménagement sans souci.

Déménager avec un pro

Demandez plusieurs devis

Première étape, le choix du déménageur. Les professionnels conseillent de les contacter deux mois à l’avance. « Choisissez un déménageur dans la ville de départ », avance Didier Latil, chargé de communication des Artisans déménageurs. Afin de faire jouer la concurrence, sélectionnez-en trois ou quatre et demandez-leur des devis. « Un commercial se déplacera automatiquement chez vous pour évaluer les spécificités de votre logement (couloirs étroits, ascenseur, étage, facilité pour se garer…) et le volume à déplacer avant d’établir un devis », explique Didier Latil.

N’oubliez pas de mentionner que vous possédez une cave, car cela impactera le tarif des prestations. Attention, le devis équivaut à un contrat, une fois le document signé, vous serez engagé.

Attention aux périodes chargées

Évitez certaines périodes de l’année très chargées, à savoir pendant les vacances scolaires et l’été, de juin à septembre, et surtout le pic de mi-juillet à mi-août. « Si vous êtes souple sur les dates, vous pourrez avoir des réductions sur les prestations de 10 à 25% », précise Didier Latil.

Combien ça coûte

« Il existe trois formules : la simple qui prévoit la mise à disposition du camion et des équipes, le particulier s’occupe de l’emballage, le milieu de gamme où les déménageurs emballent en plus certaines affaires et démontent et remontent les meubles et le confort où les déménageurs s’occupent de tout de A à Z. Entre la formule « basique » et « confort », comptez 30% supplémentaire sur le prix », détaille Didier Latil.

Le prix dépend également de quatre facteurs : le volume à déplacer (qui influe sur le nombre de déménageurs à mobiliser), les spécificités du logement (avec ou sans ascenseur, etc.), la distance à parcourir entre les deux logements et la période.

Prévoyez un surcoût si vous avez besoin d’un garde-meubles ou de déplacer un piano. Et gare au supplément si, dans le cadre d’une formule basique, vous n’avez pas fait vos cartons. Les tarifs sont donc très variables, de quelques centaines à plusieurs milliers d’euros.

Déménager seul

Louer un véhicule

Prévenez amis et famille à l’avance et « demandez si possible un jour de congé à votre employeur », conseille Didier Latil. Ensuite, réservez un véhicule pour le déménagement. Afin de savoir quelle taille choisir, des calculateurs sont disponibles pour estimer le volume à déplacer. Vérifier auprès de l’agence de location les kilométrages inclus, les conditions d’assurance, les conducteurs autorisés et l’état du véhicule.

Comment préparer son déménagement

Équipez-vous d’un matériel de pro pour emballer vos affaires : cartons de toutes les tailles, ruban adhésif, papier-bulles, marqueur, sangles ou tendeurs, cutter et gommettes pour marquer les pièces des meubles démontés. Pour gagner de la place, démonter vos meubles et utiliser les gommettes pour vous y retrouver ensuite. Télévision, ordinateurs et miroirs devront être drapés d’une couverture. Emballez votre vaisselle dans du papier journal et du papier bulles, mettez dans le même sens toutes les bouteilles et indiquez sur le carton « haut-bas ».

Les appareils réfrigérants devront être débranchés 24 heures avant le départ et rebranchés dans les mêmes délais. Pensez par ailleurs à contacter votre mairie deux semaines avant le déménagement pour réserver un emplacement devant votre immeuble. Le service est gratuit ou payant en fonction des communes.

À éviter absolument : ranger tous ses livres dans un ou plusieurs cartons dédiés est bien pratique. Mais c’est une erreur : ils seront impossibles à soulever, ou presque ! Contentez-vous de remplir ces cartons à mi-hauteur et complétez par des objets légers.

Déménagement : le jour J

Chargez en premier le plus lourd (meubles, électroménager…) et sanglez-les. N’oubliez pas de vidanger lave-linge et lave-vaisselle pour prévenir tout désagrément lié à une fuite d’eau. Attention, frigo, four et machine à laver ne doivent pas être couchés. Placez ensuite les cartons les plus légers sur les plus lourds. Le matelas vient en dernier, il servira de protection lors du trajet et à l’ouverture du camion. Enfin, gardez à portée de main de quoi nettoyer le logement, un cutter, du ruban adhésif, une boîte à outils.

Si vous avez fait appel à un déménageur, il vous fera signer une première fois la « lettre de voiture » qui l’autorise à transporter vos meubles puis une seconde fois à la fin du déménagement. À l’arrivée, vérifiez l’état des meubles. Vous aurez ensuite 10 jours pour informer le déménageur d’un sinistre et 3 mois si ce dernier ne vous en a pas informé.

La check-list pour un déménagement réussi

Déménager demande non seulement de la méthode, mais aussi de l’organisation. Pour que ce rendez-vous ne génère pas trop de stress, mieux vaut s’y prendre bien à l’avance. Pour cela, il faut programmer son déménagement bien à l’avance.

Comment être certain de ne rien oublier ? Pour que tout se déroule sans encombre le jour J, il est indispensable de tout programmer à l’avance. Il est opportun de s’y prendre six mois avant la date du déménagement. Pour se faciliter la tâche, un pense-bête s’impose. Sur cette fameuse check-list figurent l’ensemble des procédures et formalités administratives à réaliser.

Les démarches liées à l’ancienne adresse

Un changement d’adresse entraîne un certain nombre de démarches, administratives ou non, à réaliser dans l’appartement ou la maison que l’on est appelé à quitter. Voici la liste des formalités et la période à laquelle les engager :

  • le locataire doit prévenir son propriétaire (ou son syndic, s’il se trouve dans une copropriété) qu’il quitte son logement. Le préavis de départ, qui varie de un mois (en « zone tendue ») à trois mois, doit donc être envoyé par courrier recommandé au moins trois mois avant le déménagement
  • faire un inventaire des articles que l’on envisage de vendre, d’entreposer ou de prendre avec soi (six mois avant le déménagement)
  • contacter le service des encombrants de sa ville pour faire enlever les meubles ou les objets volumineux trop usés (un mois avant le déménagement)
  • classer les documents, comme les factures, les lettres, les numéros de téléphone, etc. (six mois avant le déménagement)
  • prendre rendez-vous pour l’état des lieux de sortie, si on est locataire de son logement (un mois avant le déménagement)
  • retirer les étiquettes avec son nom de famille à l’entrée de l’immeuble et sur la boîte aux lettres (à faire le jour J)
  • récupérer son dépôt de garantie auprès de son propriétaire (jusqu’à deux mois après le changement d’adresse)

Les démarches liées aux enfants

Outre celles qui intéressent son logement actuel, les démarches concernant le ou les éventuels enfants présents dans le foyer figurent les plus urgentes dans le cadre d’un déménagement. On peut citer :

  • si les enfants sont scolarisés : prévenir l’école pour obtenir un certificat de radiation (Exeat) et demander leurs dossiers. Indiquer les adresses des nouveaux établissements scolaires pour que leurs dossiers soient rapidement transférés (au moins trois mois avant le déménagement)
  • pour des enfants en bas âge : informer la crèche et/ou la nourrice de la date du départ, inscrire les enfants dans une crèche située près du nouveau logement et/ou rechercher une assistante maternelle (au moins trois mois avant le déménagement)
  • confirmer les arrangements de garde d’enfants pour le jour du déménagement (un mois avant)

Les démarches liées à son travail

Tout déménagement implique pour les salariés de prévenir leur employeur dans un délai de deux mois. Cela permet de se renseigner sur d’éventuels jours de congés spécifiques (généralement entre un et deux jours), une prime de déménagement (comme indiqué dans certaines conventions collectives) ou une prise en charge du déménagement (si mutation, par exemple). De leur côté, les fonctionnaires peuvent bénéficier d’aide au déménagement sous forme d’indemnité spécifique à la fonction publique.

La transmission de sa nouvelle adresse à son employeur (éventuellement via le service des ressources humaines) garantit également la continuité de la réception de courriers envoyés de sa part par voie postale (bulletins de salaire, avenant au contrat de travail, etc.).

Les démarches liées à l’automobile

Un changement d’adresse implique quelques formalités administratives pour les propriétaires d’un véhicule (voiture et deux-roues). Les voici :

  • changement d’adresse obligatoire sur la carte grise – désormais appelée certificat d’immatriculation -, soit via le téléservice de déclaration de changement d’adresse en ligne, soit via le téléservice disponible sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (jusqu’à un mois après le déménagement)
  • si le véhicule fait l’objet d’un crédit-bail ou d’un contrat de location d’au moins deux ans, déclarer le changement d’adresse au prêteur afin qu’il effectue la démarche auprès des autorités (dans le mois qui suit le déménagement)
  • prévenir son assurance auto par lettre recommandée avec accusé de réception (trois mois avant le déménagement) pour faire enregistrer sa nouvelle adresse (le montant de la prime peut varier)
  • en cas de résiliation de son assurance auto, il faut également envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception (trois mois après le déménagement)

Les démarches liées aux impôts

Le signalement d’un changement d’adresse s’impose auprès de l’administration fiscale pour assurer le transfert de son dossier et le bon établissement de ses impôts. On peut informer les Impôts de son déménagement depuis son espace particulier sur le site impôts.gouv.fr, en passant par l’outil France Connect ou via le service en ligne de déclaration de changement de coordonnées proposé sur service-public.fr.

La déclaration de changement d’adresse aux services des Impôts peut être faite au plus tôt trois mois avant la date du déménagement et au plus tard trois mois après.

Les démarches liées à la banque

Faut-il prévenir son banquier d’un changement d’adresse ? La réponse est oui. Les démarches diffèrent selon les cas de figure (même banque et même agence, même banque mais changement d’agence dans le même département, même banque mais dans un autre département, changement de banque). En conséquence, cela peut prendre au mieux quinze jours, parfois plusieurs mois. Il faut donc anticiper…

Il ne faut pas non plus oublier d’avertir les éventuels organismes de crédit. Il faut procéder au moins un mois avant le déménagement, par l’envoi d’un courrier à son agence bancaire locale.

Les démarches liées au courrier

Lors d’un déménagement, il est possible de mettre en place le service de suivi de courrier proposé par La Poste. Selon la formule choisie, la réexpédition peut durer six mois (renouvelable une seule fois six mois supplémentaires) ou douze mois (non renouvelable). Les tarifs sont respectivement de 30,50 euros et 54,50 euros. Les démarches peuvent être entreprises une semaine avant le déménagement.

Les démarches liées à la santé

En cas de déménagement, des dispositions doivent être prises dans le domaine intéressant la santé. Voici la liste des formalités et la période à laquelle les engager :

  • avertir son médecin traitant afin de récupérer son dossier médical (un mois avant le déménagement)
  • choisir (si nécessaire) un nouveau médecin traitant qui devra remplir la déclaration de médecin référent (formulaire n°12485*1), également disponible auprès de sa caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) ou sur le site ameli.fr (après le déménagement)
  • prévenir sa mutuelle santé (dans les deux mois qui précèdent ou qui suivent le déménagement)
  • avertir la caisse primaire d’assurance maladie du déménagement, susceptible d’impliquer un changement de caisse (dans les trois mois qui précèdent le déménagement)

Les démarches liées aux formalités administratives

Changer d’adresse impose d’effectuer certaines formalités administratives. Citons :

  • déclarer sa nouvelle adresse auprès de la mairie de son nouveau domicile (après le déménagement)
  • faire une demande de renouvellement (gratuite) de sa carte d’identité et/ou de son passeport, si on veut y voir figurer sa nouvelle adresse (après le déménagement). Attention : comme pour le permis de conduire, le changement de l’adresse portée sur le passeport, la carte d’identité ou le permis de conduire est purement facultatif
  • s’inscrire sur les listes électorales de sa nouvelle commune ou de son nouvel arrondissement le 31 décembre au plus tard (après le déménagement).

Les démarches liées aux contrats d’assurance

Plusieurs démarches relevant de l’assurance sont à prévoir dans le cadre d’un déménagement. Elles peuvent concerner plusieurs domaines, comme :

  • l’habitation : il faut bien sûr penser à assurer son nouveau logement, pour être couvert dès son entrée dans les lieux (dans les quinze jours qui précèdent le déménagement). Il faut procéder à la résiliation de l’assurance de l’ancien logement ou effectuer simplement un transfert auprès de son assureur en lui indiquant les modifications générées par le changement d’habitation. Une bonne occasion de vérifier si son assurance habitation est toujours valable
  • l’automobile : trois mois avant le déménagement, avertir son assureur de son changement d’adresse
  • le déménagement : souscrire une assurance déménagement permet de couvrir d’éventuels dégâts causés aux objets, à soi-même et aux personnes qui aident au déménagement.

Les démarches liées aux organismes sociaux

Le changement d’adresse nécessite quelques démarches auprès des organismes sociaux (CAF, Caisse primaire d’assurance maladie, Urssaf, Pôle Emploi, etc.). Avant toute chose, il faut vérifier auprès de ces organismes s’ils proposent des aides financières pour déménager, ce qui permettra d’alléger la facture. Il faut également :

  • déclarer son changement d’adresse auprès de ces organismes. Cette démarche peut être faite entre trois avant et un mois après le déménagement. Grâce au téléservice de déclaration de changement de coordonnées proposé sur le site service-public.fr, le changement d’adresse peut être signalé simultanément à plusieurs organismes
  • dans le cas d’un changement de compte bancaire, envoyer un nouveau relevé d’identité bancaire (RIB) aux organismes sociaux qui prélèvent ou versent automatiquement de l’argent vers son compte (deux mois avant ou après le déménagement)

Les démarches liées aux fournisseur d’énergie

Avant de déménager, il faut effectuer plusieurs démarches auprès de ses fournisseurs d’énergie (électricité, gaz et eau) :

  • résilier le contrat de son ancien logement (jusqu’à la veille du déménagement)
  • relever l’index des compteurs de l’ancien logement et fermer l’arrivée d’eau (le jour du déménagement)
  • souscrire un nouveau contrat d’énergie pour son nouveau logement (deux semaines avant le déménagement, pour éviter d’emménager dans une habitation où l’électricité ou le gaz a été coupé)
  • prendre rendez-vous pour un relevé des compteurs dans la nouvelle résidence et pour faire ouvrir les nouveaux contrats (au moins quinze jours avant le déménagement)
  • fermer l’arrivée d’eau de son ancien logement pour éviter tout accident ou fuite d’eau durant la période de non-occupation des lieux (le jour J)

Les démarches liées aux abonnements téléphone, Internet et box

Lors d’un déménagement, il faut penser à :

  • résilier ou transférer son abonnement de téléphone fixe
  • résilier ou transférer sa connexion Internet
  • résilier ou transférer son abonnement télévisuel au câble ou au satellite (en cas de résiliation, il faut restituer la box Internet/TV)

Les démarches de résiliation de contrat Internet et de téléphonie fixe sont à entamer au moins une dizaine de jours avant le déménagement, puisque la box Internet doit être rendue sous ce délai. Cela permet aussi de réaliser un test dans le nouveau logement pour vérifier la technologie (ADSL/fibre), le débit et les opérateurs auxquels on est éligible.

Par ailleurs, les propriétaires de téléphone portable doivent informer leur opérateur de leur changement d’adresse dans les quinze jours qui précèdent le déménagement.

Les démarches liées aux divertissements

Les services d’abonnement des journaux et des magazines sont à prévenir du changement d’adresse deux mois avant le déménagement. Ainsi, il sera possible de continuer de profiter des avantages une fois arrivé dans son nouveau chez-soi.

Il en va de même pour les services d’abonnement d’activités physiques, comme les clubs sportifs ou les salles de sport, mais aussi pour les clubs de lecture, la bibliothèque ou les cours de langues. Certains imposent un délai de préavis de plusieurs semaines avant de procéder à la résiliation de l’inscription et d’interrompre les prélèvements bancaires.

Les démarches liées aux animaux de compagnie

Chien, chat, poisson rouge… Pas question d’oublier son animal de compagnie dans la perspective d’un déménagement ! Parmi les démarches à effectuer, citons :

  • la modification de l’adresse de l’animal pour sa puce électronique (sept jours avant le déménagement). Pour ce faire, rendez-vous sur le site Internet i-cad.fr
  • donner sa nouvelle adresse au vétérinaire afin de continuer à recevoir les rappels de vaccination de l’animal (une semaine avant le déménagement)
  • rassembler tous les documents sur son animal dans un dossier prêt à être remis à un nouveau vétérinaire (une semaine avant le déménagement)
  • un mois avant le jour J, confirmer les arrangement de garde des animaux de compagnie (par des proches ou une société spécialisée)
  • prévoir éventuellement une cage de transport pour chaque animal, si le chien et/ou le chat est du voyage (une semaine avant)
  • en cas de déménagement à l’étranger, mettre à jour les vaccins de son animal et demander au vétérinaire un passeport pour le chien ou le chat (un mois avant le déménagement)
  • pour les chiens de catégorie soumise à déclaration en mairie (type pitbull), penser à les déclarer en mairie (après le déménagement)

Les démarches liées au jour du déménagement

Pour bien préparer son déménagement, pas question de s’y prendre à la dernière minute ! Pour que tout se passe dans la sérénité, les préparatifs doivent être organisés plusieurs mois avant.

Parmi les choses pratiques à préparer dans la perspective du jour J, citons :

  • l’établissement d’un budget et la réservation du camion de déménagement (deux mois avant)
  • prévenir ses amis et ses relations que l’on déménage, pour obtenir leur aide (deux mois avant)
  • la récupération ou l’achat du matériel et d’équipements : cartons de déménagement, papier bulle, housses, diable, chariot, etc. (deux mois avant)
  • la demande d’autorisation de stationnement exceptionnelle du véhicule de déménagement, auprès de la mairie (ou de la Préfecture de Police à Paris) par Internet, par courrier ou directement sur place (deux mois avant). Attention : il faut présenter un justificatif de domicile, mais aussi l’immatriculation et la longueur du camion
  • un mois avant la date, commencer à remplir les cartons et à faire un tri dans ses affaires
  • éventuellement, prendre rendez-vous avec l’entreprise de nettoyage pour l’ancien appartement (un mois avant)
  • vider petit à petit le congélateur (un mois avant), et vider et dégivrer le réfrigérateur (la veille du déménagement)
  • libérer les murs de l’ancien appartement des cadres, tableaux, posters et autres affichages (une semaine avant)
  • bloquer les parties mobiles de certains appareils qui doivent être immobilisées pendant le transport, comme par exemple le tambour de lave-linge (la veille du déménagement)
  • protéger le parquet et le mobilier avec des cartons et des couvertures (le jour du déménagement)
  • conserver une trousse de premiers secours à disposition (le jour J)
  • faire un carton renfermant les objets de valeur (bijoux, documents administratifs importants, collections ou objets fragiles, etc.) à garder avec soi durant le transport (la veille du déménagement)
  • penser à restituer les clés de l’ancien appartement (le jour du déménagement)

Après le déménagement : quelles démarches ?

Plusieurs démarches s’imposent dans le mois qui suit le changement de domicile effectué à la suite d’un déménagement :

  • modifier l’adresse de la carte grise de son véhicule
  • demander la caution au propriétaire de son ancien appartement (jusqu’à deux mois après le changement d’adresse)
  • changer sa carte d’électeur / S’inscrire sur les listes électorales de sa nouvelle mairie le 31 décembre au plus tard
  • transmettre sa première facture d’énergie à tous les autres contrats qui réclament un justificatif de son nouveau domicile (banque, assurances, téléphonie, etc.)
  • choisir un nouveau médecin traitant
  • modifier sa carte de séjour, pour les personnes étrangères

Déménagement : notre check-list à télécharger et à imprimer

Téléchargez notre check-list déménagement au format PDF

Pour télécharger et imprimer notre check-list de déménagement au format PDF, il suffit de cliquer ici

Téléchargez notre check-list déménagement au format Word

Pour télécharger et imprimer notre check-list de déménagement au format Word, il suffit de cliquer ici

Téléchargez notre check-list déménagement au format Excel

Pour télécharger et imprimer notre check-list de déménagement au format Excel, il suffit de cliquer ici

Déménagement : ne pas oublier l’assurance

« Systématiquement, une garantie totale (sauf cas de force majeure comme le vol) est proposée par le déménageur pour quelques dizaines d’euros », note Didier Latil. Attention la garantie est limitée par objet, lisez les conditions générales du contrat et si besoin relevez le plafond de vos objets de valeur. A noter également que si vous emballez vous-même vos affaires, la casse ne sera pas couverte.

Déménager par vos propres moyens ne vous exempte pas d’assurance. Mieux vaut donc appeler votre assureur pour savoir si vous êtes couvert. « Certains contrats peuvent comporter des exclusions ou nécessiter des extensions de garantie ponctuelles, pas nécessairement payantes. Ainsi, selon les circonstances, ces extensions de garantie vous permettent d’être couvert si l’un de vos amis se blesse ou brise un objet », indique la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA). N’oubliez pas de prévenir votre assureur de votre changement d’adresse.