Déclaration 2017 : les revenus pré-remplis à vérifier et ceux à ajouter


L'administration fiscale envoie des déclarations de revenus préalablement remplies, sur la base des informations à sa disposition. Certaines catégories de revenus doivent cependant être renseignées par les contribuables.  

Les vérifications et précisions à faire sur sa déclaration de revenus pré-remplie

Fastoche la déclaration de revenus ? Une nouvelle fois, le fisc envoie, ou met en ligne sur impots.gouv.fr, des formulaires de déclaration déjà remplis : les principales catégories de revenus sont ainsi renseignées et vous n’avez qu’à vous assurer qu’ils sont justes.
 

Attention, tous les revenus ne sont pas déjà inscrits sur votre formulaire : l’administration fiscale utilise les informations transmises par les employeurs, les organismes sociaux type Caf ou Pôle Emploi, les caisses de retraite et les banques et autres établissements financiers. Si vous percevez des revenus qui échappent à ces intermédiaires, ils ne peuvent pas être pré-remplis.
 

De plus, selon votre situation professionnelle, certains avantages fiscaux ne sont pas pris en compte. Charge à vous, dans ce cas, de faire le nécessaire.

Les revenus pré remplis

Les principaux revenus des contribuables sont préalablement renseignés par le fisc et doivent être vérifiés et le cas échéant corrigés. Il s’agit :
 

– Des salaires (heures supplémentaires ou complémentaires comprises),
– Des pensions de retraite (de base et complémentaires),
– Des allocations de préretraite,
– Des allocations de chômage,
– Des indemnités journalières de maladie,
– Du RSA versé en complément d’une activité professionnelle (le RSA socle n’est pas imposable),
– Des revenus de placements ou de capitaux mobiliers (intérêts de livrets d’épargne imposables, dividendes…),
– Des revenus tirés des chèques emploi service universels (CESU), de titres emploi simplifié agricole (TESA), du guichet unique du spectacle occasionnel (GUSO) ou de la prestation d’accueil au jeune enfant (PAJE).
 

Ce que vous devez indiquer au fisc

 • Revenus spécifiques

Les revenus des professionnels libéraux, entrepreneurs individuels, agriculteurs, commerçants et artisans ne sont pas pré remplis par l’administration fiscale. Les travailleurs non-salariés doivent donc renseigner leurs revenus sur le formulaire de déclaration.
 

Il en va de même pour les loyers perçus par les propriétaires bailleurs, c’est-à-dire les revenus fonciers (en location vide).
 

Enfin, les plus-values de cessions de valeurs mobilières et gains assimilés ne sont également pas renseignés par le fisc.
 

• Déduction des frais réels

Les contribuables qui optent pour la déduction des frais réels, en lieu et place de l’abattement forfaitaire de 10% pour frais professionnels, doivent les inscrire précisément. Vous devez ajouter aux revenus pré remplis « le montant de vos indemnités pour frais professionnels dès lors qu’elles couvrent des dépenses que vous incluez dans vos frais réels portés en déduction ». La liste détaillée des frais réels doit être envoyée au fisc en annexe de la déclaration.
 

• Charges déductibles et autres avantages fiscaux

Si vous versez une pension alimentaire à votre ex-conjoint ou à votre enfant majeur, vous devez le signaler sur le formulaire de déclaration.
De même, les avantages fiscaux (réduction ou crédit d’impôt) liés à l’emploi d’un salarié à domicile, aux frais de scolarité, à des cotisations syndicales ou encore à des dons aux partis politiques doivent être intégrés par vos soins. Il n’est cependant pas nécessaire de joindre les justificatifs.
 

• Abattements spécifiques liés à certaines professions

Certaines catégories de travailleurs bénéficient d’avantages fiscaux spécifiques. C’est notamment le cas des journalistes et des apprentis, mais aussi des assistantes maternelles ou encore des marins pêcheurs. Dans ces cas de figure, les avantages fiscaux en question ne sont pas intégrés automatiquement par le fisc : c’est au contribuable de modifier sa déclaration pré-remplie afin qu’ils soient pris en compte.
 

A lire également
CAF, pensions alimentaires… Quelles sont les prestations à déclarer ?
Les documents à garder sous la main pour remplir sa déclaration de revenus en 2017