Comment connaître ses droits à la retraite

Par Solenne Dimofski
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Préparer sa retraite, c’est avant tout s’informer. Les caisses de retraite prévoient à ce titre un parcours balisé pour leurs assurés via le droit à l’information retraite. Relevé individuel de situation, estimation indicative globale, entretien individuel retraite… le point sur tous ces dispositifs.

 

Le droit à l’information retraite, qu’est-ce que c’est ?
Instauré en 2007, le droit à l’information retraite est dispensé obligatoirement par les caisses de retraite. Il constitue un parcours balisé pour les assurés tout au long de leur carrière qui se traduit par l’envoi régulier de relevés de situation individuelle ou encore d’estimations indicatives globales. Le but étant pour l’assuré de connaître les droits qu’il a accumulés.

Le relevé individuel de situation (RIS)

Définition : Dès 35 ans, un salarié reçoit un relevé individuel de situation (RIS). Ce document, commun à l’ensemble des régimes de retraite, retrace la situation de l’assuré et constitue en quelque sorte un premier contact avec ses régimes de retraite. C’est un relevé de carrière inter-régimes qui est envoyé par la poste tous les cinq ans.

A quoi sert-il et comment le lire ? : Y sont résumés l’ensemble de vos rémunérations depuis le début de votre activité et vos trimestres cotisés ou assimilés (régimes de base), ainsi que vos points de retraite (régimes complémentaires). En d’autres termes, il résume les droits à la retraite acquis dans les régimes de base et complémentaires de l’assuré à l’instant T.

Le RIS ne comporte pas d’estimation de la pension de retraite future de l’assuré, celle-ci sera ajoutée plus tard à partir de 55 ans, sur un autre type de courrier envoyé à l’assuré : l’estimation indicative globale (EIG). Il rappelle également certaines règles de base sur la retraite, comme le nombre de trimestres à cotiser pour obtenir une pension à taux plein.

Comment l’obtenir, démarches : Généré par votre dernière caisse de retraite à laquelle vous êtes affilié de manière automatique, le relevé individuel de situation est envoyé tous les cinq ans à partir de 35 ans. Si vous n’avez pas la patience d’attendre 35 ans et l’envoi de votre RIS, vous pouvez obtenir, à tout moment, un relevé de carrière en ligne (e-RIS) sur le site de caisse de retraite ou sur info-retraite.fr, le portail du groupement d’intérêt public (GIP) Union Retraite qui représente les 35 principaux régimes français de retraite (sur les 42 existants).

L’estimation indicative globale (EIG)

Définition : L’estimation indicative globale (EIG) comporte les mêmes éléments que le RIS, auxquels s’ajoute une estimation du montant de votre future retraite des régimes de base et complémentaires.

A quoi sert-elle et comment la lire ? : En parallèle du relevé individuel de situation, l’assuré reçoit à 55 ans une estimation indicative globale de sa retraite. Ce document recense toutes les informations contenues dans votre RIS et y ajoute une estimation du montant de votre retraite, en fonction de votre date de départ.
« Cette estimation repose sur des paramètres susceptibles d’évoluer. Les montants qui y figurent n’ont donc pas valeur d’engagement contractuel de la part du ou des organismes concernés », prévient l’Assurance retraite sur son site internet.

Comment l’obtenir, démarches : Ici encore, vous n’avez rien à faire puisque cette estimation vous sera envoyée par courrier de manière automatique à vos 55 ans puis tous les 5 ans.

Erreur, oubli, comment le corriger : Une fois en possession du précieux document, vous devez vérifier l’exactitude des informations et, le cas échéant, contacter votre caisse de retraite pour qu’elle les rectifie.

L’entretien d’information retraite (EIR)

Définition et à quoi sert-il ? : A partir de 45  ans, l’assuré peut demander un rendez-vous avec un conseiller retraite de sa caisse. Cet entretien physique permet de poser les bonnes questions sur son âge de départ, d’étudier les moyens d’améliorer sa pension en bénéficiant d’une surcote ou pourquoi pas d’envisager une retraite progressive ou un cumul emploi-retraite.  Vous pourrez ainsi demander à liquider vos droits à la retraite en toute connaissance de cause et dans la sérénité.

Comment l’obtenir, démarches : Il est recommandé de demander un entretien d’information retraite à compter de 55 ans, soit la date de réception de l’estimation indicative globale, afin de disposer de tous éléments nécessaires à la définition de la stratégie optimale en vue de votre départ à la retraite. Toutefois, il est possible d’obtenir un EIR dès 45 ans si le besoin s’en fait sentir. Attention, votre caisse de retraite pourrait rechigner à vous accorder plus de deux, voire trois rendez-vous.

Par ailleurs, certaines caisses de retraite organisent régulièrement des tchats en ligne sur diverses thématiques. Pour plus de tranquillité, n’hésitez pas à vous renseigner par ce biais auprès de votre régime de base.

Le simulateur M@rel

Définition et à quoi sert-il ? : Le simulateur M@rel (pour « Ma retraite en ligne ») vous permet de déterminer le montant de votre future pension en fonction des dates de départ possibles et de certaines hypothèses que vous aurez retenues. Cet outil concerne les salariés (hors régimes spéciaux comme la RATP, la SNCF, la Banque de France, la Comédie française, les marins, clercs et employés de notaires…), les travailleurs indépendants (artisans, commerçants, chefs d’entreprise) et les fonctionnaires.

Son fonctionnement : Depuis le 7 février 2017, M@rel ne se base plus sur des informations déclaratives (et donc peu fiables) de l’internaute, mais sur ses données réelles de carrière grâce à son numéro de Sécurité sociale. Une fois plusieurs informations renseignées (situation maritale, nombre d’enfants, profession et statut professionnel…), l’assuré obtient le montant estimé de sa retraite mensuelle (tous régimes confondus) en fonction de la date souhaitée de départ à la retraite. Attention : il s’agit ici seulement d’une retraite « estimée », dont le montant est susceptible d’évoluer d’ici départ effectif à la retraite de l’assuré.

Le compte personnel retraite

Définition et à quoi sert-il ? : Lancé en octobre 2016, le compte personnel retraite est un outil qui vise à faciliter la vie des cotisants et des retraités. Il regroupe tous les droits à la retraite tous régimes confondus auxquels a été et/ou est affilié l’assuré.
Le compte personnel retraite s’adresse à tous les Français qui cotisent pour leur retraite. Accessible en ligne, ce compte recense toutes les données de retraite issues des 35 régimes français de retraite. Le compte personnel retraite présente un avantage non négligeable pour les assurés qui ont cotisé à plusieurs régimes puisqu’au lieu de devoir se créer des comptes en ligne dans chacun des sites de leurs régimes, ils peuvent disposer de l’ensemble des informations sur un seul et même compte.

Son fonctionnement, démarches : Pour ouvrir son compte personnel retraite, il suffit de se connecter sur info-retraite.fr, le site internet du GIP Union Retraite. L’assuré doit ensuite se rendre à la rubrique « Mon compte retraite » et suivre les instructions pour créer son compte personnel retraite.
Une fois connecté sur son compte retraite, l’internaute a accès à tout un tas d’informations : ses régimes d’affiliation, son relevé individuel de situation (RIS), son estimation indicative globale à partir de 55 ans ou encore l’accès au simulateur M@rel.
Depuis le 15 mars 2019, il est également possible d’effectuer une demande de retraite en ligne. Cette démarche permet de liquider ses droits auprès de tous les régimes (de base et complémentaires) auxquels on cotise ou on a cotisé en quelques clics et une seule fois.

ARTICLES CONNEXES
Menu