Impôts : les réponses aux questions sur la déclaration de revenus

Par Thibault Fingonnet
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Les internautes de Toutsurmesfinances.com ont posé leurs questions sur la déclaration 2014 des revenus de 2013. Découvrez les réponses de la rédaction aux nombreuses interrogations pour remplir, voire corriger, les formulaires.

decla-pretexte2-fotolia

Remplir sa déclaration de revenus n’est pas toujours simple. Même si le fisc préremplit vos formulaires, papiers ou virtuels sur impots.gouv.fr, votre situation particulière peut demander un peu plus d’attention.

C’est pourquoi nous avons sélectionné une partie des questions adressées par les internautes de Toutsurmesfinances.com à la rédaction. Et entre la déclaration des frais réels, le rattachement d’un enfant majeur ou encore la demi-part fiscale supplémentaire, vos interrogations sont nombreuses…

Une autre question sur votre déclaration de revenus ? Posez-là à la rédaction de Toutsurmesfinances.com

Pratique

Hélène : Doit-on déclarer son revenu net ou le brut imposable ?

Attention, votre revenu imposable n’est pas votre revenu net. Vous devez déclarer l’ensemble de vos revenus imposables à l’administration fiscale : salaires et traitements, pensions et rentes de retraite, revenus de placements financiers, revenus fonciers et autres… A partir de là, le fisc détermine par étapes votre revenu net imposable.

Pour en savoir plus, notre article : Le revenu net imposable, c’est quoi ?

Caterine : J’ai déclaré la somme suivante sur ma première déclaration de revenus : 2.244 euros. Or, j’ai oublié de déclarer un montant de 7.395 euros. Dois-je remplir à nouveau une déclaration papier?

Si vous avez commis une erreur ou oublié de déclarer certains revenus sur le formulaire papier, vous devez forcément remplir un nouvel imprimé. Il devra mentionner « DECLARATION RECTIFICATIVE » en première page et reprendre l’intégralité des revenus à déclarer, pas seulement ceux oubliés. Sur impots.gouv.fr, il vous suffit de recommencer et de valider votre nouvelle télédéclaration.

A ne pas manquer : Corriger sa déclaration de revenus après l’avoir envoyée

Naissance

Marcus : Je vis en couple mais je ne suis ni pacsé ni marié, j’ai eu un enfant en 2013 avec ma compagne. Qui doit bénéficier de la demi-part supplémentaire ? Notre enfant porte nos 2 noms et nous remplissons une déclaration séparée chacun.

En cas de déclaration séparée, pour des concubins ou de jeunes mariés/pacsés par exemple, l’un des deux conjoints doit déclarer l’enfant à sa charge. En l’occurrence, il revient à notre couple de concubins de choisir qui bénéficiera d’une demi-part fiscale supplémentaire pour sa déclaration 2014 des revenus de 2013.

A lire : Pacsés ou mariés en 2013, comment déclarer ? // Divorce, séparation, ce qui change dans la déclaration

Rattachement d’un enfant majeur

Patrick : J’ai un enfant âgé de 23 ans qui demeure toujours à mon domicile et est à ma charge. Il a commencé à travailler le 1er avril 2013 et touche le SMIC. Pour ma déclaration de revenus cette année, quelle est la formule la plus intéressante : dois-je le conserver à charge et déclarer ses revenus ou lui faire déclarer ses revenus séparément et ainsi perdre une demi-part fiscale ? L’an dernier, j’ai été imposé à hauteur de 720 euros.

Les enfants majeurs de moins de 21 ans au 1er janvier 2013 peuvent être rattachés au foyer fiscal de leurs parents. S’ils sont étudiants, cette possibilité reste ouverte jusqu’à leurs 25 ans. Dans le cas de notre internaute, le rattachement ne sera autorisé que si son fils de 23 ans poursuivait ses études au 1er janvier 2013.

Pour savoir si le rattachement est plus intéressant, tout dépend de votre situation : il convient de faire des simulations sur impots.gouv.fr en rattachant puis sans rattacher votre enfant majeur, afin de déterminer quelle solution vous permet de payer moins d’impôt.

Pour aller plus loin : Rattachement fiscal des enfants majeurs, comment ça marche ?

Demi-part fiscale supplémentaire

Danièle : J’ai élevé seule 2 enfants pendant plus de 5 ans et je ne vois pas apparaître la demi-part fiscale supplémentaire sur ma télédéclaration. Je ne comprends pas pourquoi…

Si vous viviez seule au 1er janvier 2013 et que vous avez élevé un enfant désormais majeur pendant au moins 5 années durant lesquelles vous viviez seule, vous avez le droit à une demi-part fiscale supplémentaire. Pour l’obtenir, vous devez cocher la case L en page 2 du formulaire papier ou sur votre déclaration en ligne. Si vous n’étiez pas seule au 1er janvier 2013, cochez la case N.

En savoir plus : Parents isolés, qui peut bénéficier d’une demi-part supplémentaire en 2014 ?

Frais réels

Tatiana : Je suis commerciale, j’ai dû contracter un crédit pour l’achat de mon véhicule, ma société me paye les indemnités kilométriques mais je voulais savoir si je peux déduire le montant du crédit de mon auto. Je ne déclare pas les frais réels mais j’ai opté pour l’abattement fiscal de 10%.

Il est possible de déduire les intérêts d’un emprunt contracté pour acheter un véhicule, « proportionnellement à l’utilisation professionnelle du véhicule », précise le fisc. Cela n’est cependant possible qu’en optant pour la déclaration des frais réels : en choisissant l’abattement forfaitaire de 10%, notre internaute ne peut donc pas en bénéficier.

Christiane : J’ai un abonnement de train pour aller travailler. Mon employeur me rembourse la moitié de cet abonnement. Mais pour diverses raisons, je vais travailler en voiture certains jours. Puis-je déduire mes frais kilométriques ainsi que mon abonnement télépéage ?

Le barème kilométrique et celui des frais de carburant permettent d’évaluer les dépenses déductibles de vos revenus à ce titre, lorsque vous déclarez vos frais réels. Néanmoins, ils ne prennent pas automatiquement en compte les frais de péage : ceux-ci peuvent être déduits en fournissant les justificatifs avec votre déclaration à l’administration fiscale.

Tout comprendre sur le barème kilométrique

Paglop : Je suis agent titulaire de la fonction publique dans une université. Au lieu de l’abattement de 10%, je choisis la déduction des frais réels. Je mange le midi au restaurant universitaire sur le campus pour un prix de 6,10 euros par repas. Puis-je ajouter à mon calcul mes frais de repas avec la formule (N jours) x (6.10 – 4,60) ?

Notre internaute peut déduire ses frais de repas de ses revenus en suivant cette formule mais en retenant 4,55 et non pas 4,60 : il faut en effet soustraire 4,55 euros par jour (valeur estimée d’un repas à domicile) à vos frais de repas. En déclarant les frais réels, il peut effectivement déduire ses frais de repas de la sorte. A noter que sans justificatif de dépense, il est permis de déduire jusqu’à 4,55 euros par repas. L’avantage est ainsi plus intéressant pour notre lecteur.

A ne pas manquer : Déclaration des frais réels, mode d’emploi

Primes et revenus exceptionnels

Ds man : Ayant perçu une prime de mobilité en 2013, comment dois-je faire pour la lisser. Sur combien d’années puis-je l’étaler? Dans quelle case dois-je indiquer son montant ?

Les primes de mobilité ne permettent pas de bénéficier du système d’étalement des revenus exceptionnels sur quatre ans. En revanche, elles peuvent être imposées selon le système du quotient qui permet d’atténuer la hausse d’impôt.

Notre article pour tout comprendre sur le système du quotient

Abattement des retraités

Joseph : Je m’occupe de la déclaration de revenus de mes parents âgés. Vont-ils, comme l’année dernière, bénéficier d’une réduction d’impôt par rapport à leur âge car, à moins d’une erreur de ma part, je ne l’ai pas vue dans la simulation ?

Les retraités bénéficient d’un abattement de 10% sur leurs pensions et rentes. Il est au minimum de 377 euros par personne et ne peut excéder 3.689 euros par foyer fiscal. Aucune démarche n’est nécessaire pour en profiter puisqu’il est calculé automatiquement par le fisc, y compris dans les simulations.

Retrouvez notre dossier sur la déclaration de revenus des retraités

ARTICLES CONNEXES
Menu