Prime d’activité : simulateur disponible sur caf.fr et msa.fr


Le gouvernement lance un simulateur permettant de calculer le montant de sa prime d'activité. Il est disponible sur les sites internet de la Caf et de la MSA. Les potentiels bénéficiaires de ce dispositif ne doivent pas oublier de demander le versement de cette prestation à partir de janvier 2016.

Vous vous demandiez si vous êtes éligible à la prime d’activité ? Le gouvernement a mis en place un simulateur sur internet mardi 22 décembre 2015 qui vous permet de le vérifier.

Pour accéder au simulateur, les bénéficiaires potentiels de cette nouvelle prestation de solidarité, issue de la fusion de la prime pour l’emploi (PPE) et du RSA activité, doivent se connecter sur les sites de la Caisse des allocations familiales (Caf) ou de la Mutualité sociale agricole (MSA). Le simulateur prend la forme d’un questionnaire sur votre situation personnelle : les informations à renseigner portent principalement sur les montants du salaire, de l’allocation logement et des prestations familiales de l’internaute. Ce dernier est pour le moment réservé aux seuls salariés et sera disponible pour les travailleurs indépendants « à partir de début janvier », précise la Caf.

Demande de prestation à partir de janvier 2016

Si le simulateur indique que vous êtes éligible à percevoir la prime d’activité, n’oubliez pas que le versement de cette aide n’est pas automatique. Il faut en faire la demande à partir de janvier 2016, auprès de la Caf ou de la MSA pour les personnes relevant du régime social agricole. Seule exception, les bénéficiaires du RSA activité : ces derniers n’ont aucune démarche particulière à effectuer, la Caf leur versera la prime automatiquement en fonction des ressources déclarées.

À noter que le simulateur vous suggère à la fin du questionnaire d’enregistrer les données que vous avez remplies, en laissant votre adresse mail. Ainsi, la Caf se propose de vous recontacter elle-même à partir de janvier pour faciliter votre demande.

La prime d’activité sera versée à partir de février 2016. Son montant sera ajusté tous les trois mois, en fonction des revenus. « Avec la prime d’activité, nous donnons du pouvoir d’achat en plus aux travailleurs modestes. (…) Elle concernera notamment un million de jeunes, ce qui est totalement nouveau, afin d’accompagner leur insertion professionnelle, parfois longue et complexe », se réjouit la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine, dans un communiqué diffusé le 22 décembre.

Un franc succès

Et les Français n’ont pas perdu de temps pour se renseigner. Le jour même du lancement du simulateur de la prime d’activité, le site web de la Caf a enregistré « plus de 1,5 million de connexions », nous apprend l’organisme dans un communiqué daté du 23 décembre. « Ce sont près de 650.000 simulations qui ont été réalisées en moins de 24 heures, dont plus de la moitié ont conduit à une préinscription à la prime d’activité », est-il souligné.

Le directeur général de la Caisse nationale des allocations familiales Daniel Lenoir explique même que « suite aux journaux d’informations d’hier soir [mardi 22 décembre 2015, ndlr], l’accès à Caf.fr a été saturé pendant 2 heures. Un succès donc pour notre simulateur ». 

À lire sur le même sujet : 
Les gagnants et les perdants de la prime d’activité en 2016
Prime d’activité 2016 : conditions, demande, montant